Quelle est le durée de vie d’une éolienne ? Est-elle recyclable ?

Publié le : 06 décembre 20214 mins de lecture

Les mécanismes et matériaux d’une éolienne, exposés aux intempéries et aux vents, subissent souvent de nombreuses contraintes physiques. Toutes les pièces vont finir par se fragiliser et s’user, ce qui limite la sécurité et les performances des machines. 

Quelles sont les utilités de l’énergie éolienne ?

Utiliser l’énergie éolienne présente plusieurs avantages. L’installation éolienne peut transformer l’énergie cinétique du vent en électricité. C’est le vent qui devient une source d’énergie inépuisable. Le fonctionnement de l’éolienne ne demande aucun combustible, n’engendre pas de déchets et ne génère pas de pollution. Il ne conçoit pas non plus du gaz à effet de serre, ne pollue pas les eaux et les sols. Il y aura alors une production d’électricité nommée “propre”. Par ailleurs, les composants d’une éolienne sont notamment le plastique et le métal et sont recyclables totalement, alors que le photovoltaïque est doté de terres rares. Des installations éoliennes pourront être liées au réseau électrique ou bien mises en place sur les sites isolés ne comportant pas de réseau. 

Quelle est la durée de vie d’une éolienne ?

L’Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie (ADEME) prévoit une durée de vie de 30 ans en moyenne pour installer une éolienne domestique. La durée peut être variable selon quelques facteurs pouvant causer des usures plus rapides des éléments ou des composants annexes de l’installation, comme les batteries, l’onduleur, le compteur ou les câbles électriques. Une corrosion due à l’air marin, le givre, la foudre ou les vibrations, entraîne parfois une usure rapide de cette structure. L’implantation géographique et ses conditions climatiques influent alors sur la durée de vie de l’éolienne. En effet très exposée, elle subit les assauts de plusieurs éléments. Les pièces et matériaux qui la composent vont s’user. 

Est-il possible de recycler les éoliennes ?

Installées à partir d’une échelle industrielle datée du XXIe siècle, les toutes premières éoliennes sont progressivement arrivées en fin de vie. Actuellement, nombre de ces installations ont été retirées du réseau. Cependant, en France, elles sont recyclées et il y a une remise en état du site. C’est même prévu à partir de la mise en service, notamment dans les ICPE ou installations classées pour la protection de l’environnement. Les éoliennes y sont régies effectivement par une règle stricte. Au commencement de chaque projet, l’exploitant devra inscrire une provision proportionnelle ayant la taille d’une turbine dans ses comptes, et qui est revue à une hausse visible. Il est alors possible de faire leur recyclage en suivant la règlementation.

Plan du site