Pourquoi favoriser les circuits courts dans sa consommation ?

Un circuit court est un mode de commercialisation des produits agricoles qui s’exerce soit par la vente directe du producteur au consommateur, Ce genre de système d’approvisionnement limite essentiellement les intermédiaires entre le consommateur et l’agriculteur.

 Comprendre ce qu’est un circuit court

 Le circuit court sert à limiter son périmètre de consommation et d’achat pour privilégier un seul intermédiaire. C’est un genre de commercialisation de produits horticoles, bruts, transformés ou agricoles dans lequel un intermédiaire maximum unique peut intervenir, et seulement s’il apporte le service de distribution et non pas la spéculation sur le produit. Actuellement, après une prise de conscience des termes “manger mieux”, écologique et locale, ces circuits sont devenus très sollicités par certains consommateurs. Perçus parfois telle une lubie, ces circuits courts sont utiles à l’heure où la planète est victime d’un réchauffement climatique. En pensant de cette manière, tout le monde s’y retrouvera: les producteurs, les consommateurs et la planète.

 Pour quelles raisons privilégier ce circuit court ?

 Optimiser la consommation des produits en circuit court permet une proximité relationnelle entre producteur et consommateur. Auparavant, la distribution des denrées dans le circuit court présentait 6,5% environ des achats. Ces circuits courts présentent une opportunité excellente de rapprocher les consommateurs des agriculteurs et de concevoir un vrai lien. Mais pourquoi aller dans des supermarchés pour trouver des pommes d’Espagne et des carottes italiennes et que vous savez que cela poussera près de chez vous?  Là, il s’agit bien d’une incohérence. De ce fait, les circuits courts vont commencer à prendre le pas sur tous les circuits importés. Entre autres, plusieurs start-ups qui sont destinées à optimiser ces modes d’approvisionnement directes ont récemment vu le jour.

 D’autres raisons qui poussent les acheteurs à les choisir

 Le circuit court vous permet d’éviter une production de gaz à effet de serre, vu que les déplacements sont plutôt limités. Principalement issus de l’agriculture bio, les produits sont souvent cultivés sans aucun pesticide et sont vendus avec peu d’emballage comparé dans les grandes surfaces. Vous consommez alors « responsable ». La limitation des intermédiaires et des transports permettra de faire la rémunération des producteurs et des agriculteurs au juste prix et limitera les besoins en subvention. En absence de ces intermédiaires, chaque agriculteur fixera son prix, cela lui permettrait de ne pas vendre à perte et de rester toujours compétitif. Seule la valeur en nutriments est altérée quand les légumes et les fruits sont agressés par les pesticides et cultivés …