Courant monophasé ou triphasé : qu’est ce que c’est ?

Publié le : 06 décembre 20214 mins de lecture

Comment différencier le courant monophasé du courant triphasé ? Il existe 2 formes de courant électrique : le continu et l’alternatif qui est le plus utilisé pour l’alimentation des logements. Lorsque vous faites l’installation électrique de votre logement, votre fournisseur d’électricité va vous parler de courant triphasé et courant monophasé. Quelles sont alors les différences entre les deux ? Découvrez dans cet article ce que c’est le courant monophasé, ainsi que le courant triphasé, et tout ce que vous devez savoir dessus.

Un courant monophasé : qu’est-ce que c’est ?

Comme l’indique son nom, il s’agit d’un courant alternatif dans lequel il n’y a qu’une seule phase. C’est-à-dire que l’installation électrique est basée sur un seul réseau interne (unique). Il n’y a qu’un seul circuit pour alimenter toutes les prises électriques. Il faut savoir que la puissance d’un compteur monophasé varie entre 3 kVA et 12 kVA. La puissance de compteur électrique s’agit de la quantité d’électricité qui peut être utilisée à un instant T, et le montant de l’abonnement à l’électricité est déterminé par celle-ci. Au même moment, un usager peut soutirer jusqu’à 6 000 watts avec une puissance électrique de 6 kVA en courant monophasé, dans toute la maison. Le disjoncteur va faire sauter les plombs au-delà des 6 000 watts.

Un courant triphasé : qu’est-ce que c’est ?

Celui-ci se caractérise alors par la présence de 3 phases. De manière globale, cela veut dire que l’installation est segmentée en 3 branches, et qui sont égales. Effectivement, l’usager dispose d’un compteur électrique triphasé qui a une puissance de 18 kVA, et tous les segments peuvent supporter jusqu’à 6 kVA chacun. De ce fait, au lieu de faire supporter tout le « poids » de l’électricité à une seule phase, le triphasé permet l’équilibre des tensions entre les 3 segments. Il est important de noter que pour éviter les disjonctions, la répartition des appareils électriques sur chaque phase doit être faite. C’est-à-dire que si l’usager a un compteur de 18 kVA, il doit consommer au maximum et de manière simultanée 6 kVA par phase. Celui-ci ne pas faire reposer, par exemple, 9 kVA sur une phase et 5 sur une autre.

Faire la distinction entre un compteur monophasé et un compteur triphasé

Premièrement, un compteur électrique monophasé se distingue par la présence de 2 câbles électriques. 2 câbles ? Oui, il y a 2 câbles dans un monophasé puisqu’il y a un fil de phase et un neutre. Généralement, la phase est de couleur rouge et le neutre est de couleur bleue.

Combien y a-t-il de fils électriques quant au compteur triphasé donc ? Vous l’avez compris, il y en a 4 : 3 phases et 1 neutre.

Plan du site